De l’obsolescence et la récup en informatique.


Ce matin, je me suis mis en route! A la recherche de l’impossible, un graveur de dvd ide. Et ! Oui, c’est devenu chose rare de nos jours. Sata fait la loi.

Or donc, après quelques recherches autours de moi, je débusque l’oiseau rare. Un marchant affiche sur son site la disposition d’un graveur Liteon, pile ce que je voulais.

Un petit tour en voiture, j’entre confiant dans le magasin et…désolé, Monsieur, je n’ai plus cet article.

Mince alors! Par chance, un combo est disponible. C’est moins bien, mais je suis sauvé.

Mais me direz-vous (ou pas) pourquoi un périphérique ide? Parce-que je remets en état un vielle machine! Hou-là ! Elle à bien 8 ans ! En informatique, c’est un ordinausor.  Et le Sata, connait pas.

Pourtant, elle répond parfaitement aux besoins de base – celui de la majorité des utilisateurs – à savoir un peu de bureautique, un peu de retouche photo, du stockage. Et un peu de net. Alors, pourquoi Changer?

Tous cela pour dire que la vitesse à laquelle évolue l’informatique est délirante! Soit, des améliorations positives sont apparues. Mais liquider un format qui a fait ses preuves, alors même que d’anciennes machines, fonctionnant parfaitement, sont encore sur le marché, cela n’a qu’un bout : pousser le chaland à la consommation.

Et je le dis tout net : c’est mal! (ou nul ou c** si vous préférez).


Publicités
Cet article, publié dans Informatique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.